Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Mardi, 24/11/2020

Webinaire sur l’ «Impact de la pandémie Covid-19 sur la situation des enfants au Maroc»

Célébration de la journée mondiale de l’enfance

Organisation d’un webinaire sous le thème :

« Impact de la pandémie Covid-19 sur la situation des enfants au Maroc »

 

Communiqué de Presse

 

Le 24 novembre 2020 – L’ONDH organise, en partenariat avec l’UNICEF, aujourd’hui à partir de 14h, un webinaire pour célébrer la Journée Mondiale de l’Enfance. Une occasion pour analyser et discuter l’«Impact de la pandémie Covid-19 sur la situation des enfants au Maroc», notamment à travers l’analyse des résultats de l’étude sur la modélisation de l’impact du COVID sur la pauvreté des enfants.

Seront conviés à cette rencontre des représentants de départements ministériels et d’institutions nationales, des Agences des Nations Unies et de la coopération internationale au Maroc, des représentants de la société civile et des experts en vue de débattre sur l’évolution de la situation des enfants dans le contexte de la crise actuelle du COVID-19.

Le 20 novembre de chaque année, les pays célèbrent la journée mondiale de l’enfance, une occasion réelle pour mettre le point sur la situation des enfants en examinant les tendances de l’atteinte des droits des enfants et les défis qui restent à relever. Cette année 2020, est marquée fortement par la pandémie du COVID-19 et ses impacts significatifs sur les enfants et leurs familles.

Pour faire face à la propagation de cette pandémie, le Maroc a instauré, depuis le 20 mars 2020, l’état d’urgence sanitaire et a mis en place les mesures de confinement pour toute la population. Cette situation a eu des impacts importants tant au niveau de l’économie marocaine que sur les conditions de vie de la population y compris les enfants, particulièrement les plus vulnérables d’entre eux.

La pandémie Covid-19 a ainsi mis à mal plusieurs économies à travers le monde dont celle du Maroc affectant plusieurs catégories de ménages et faisant basculer d’autres dans les rangs des familles pauvres ou vulnérables.

Dans ce contexte, l’ONDH s’est associé avec l’UNICEF, Partnership for Economic Policy, et Oxford Policy Management pour réaliser une modélisation de l’impact du COVID-19 sur la pauvreté des enfants au Maroc.

Les principales conclusions de cette étude ont montré que la crise sanitaire risque d’avoir un impact important sur les ménages les plus pauvres et, en particulier, sur les enfants qui sont sur-représentés parmi les familles pauvres.

Les mesures d’atténuations proposées par le gouvernement devraient permettre d’amortir une partie du choc causé par la pandémie. Par conséquent, la pauvreté infantile ne devrait augmenter que de 3,2 points de pourcentage, contre +8 points de pourcentage en l’absence de mesures d’atténuation. La forte hausse de la vulnérabilité suite à la pandémie est également amortie par les mesures compensatoires proposées y compris chez les enfants de moins de 5 ans que chez les jeunes de moins de 18 ans.

Face à ces constats, l’analyse recommande qu’ilserait important pour le gouvernement et pour les partenaires au développement de maintenir plus longtemps certaines mesures car l’impact négatif sur les enfants à court terme aurait sans doute des répercutions sur le long terme. Par ailleurs, la bonification des mesures de soutien direct aux enfants pour la scolarisation pourrait s’avérer très efficace pour atténuer les effets négatifs de long terme de la crise sur les enfants.  Autre recommandation, suivre l’évolution de la reprise au niveau sectoriel et le prolongement de certaines mesures de soutien direct aux travailleurs. Ceux-ci seraient affectés sur une longue période par cette crise. Il serait alors essentiel d’éviter que des ménages des classes vulnérable et moyenne basse, basculent pour des périodes prolongées dans la pauvreté.