Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Lundi, 02/03/2020

Un franc succès pour le système d’information territorial de l’ONDH au niveau du continent africain

L’Observatoire National du Développement Humain a été sollicité par le Sénégal pour l’appuyer et l’accompagner dans son projet de mise en place d’un système d’information territorial comme outil d’aide à la décision et d’intelligence territoriale, à travers une mission d'échange et de partage d'expériences du 01 au 07 mars 2020 à Dakar.

En effet, et vu son expertise accumulée en matière des systèmes d’information, la Banque Islamique de Développement « BID » a recommandé l’Observatoire National du Développement Humain « ONDH » au Bureau du PNUD, pour accompagner le Sénégal et faire réussir la mise en place de ce système d’information.

Cette mission s’inscrit dans le prolongement d’une première visite d’échanges, qui a été programmée du 22 au 26 juillet 2019 au profit d’une délégation sénégalaise de haut niveau au sein de l’ONDH et dont l’objectif a été d’enrichir la réflexion entamée par les acteurs sénégalais à travers l’expérience de l’Observatoire National du Développement Humain en matière de mise en place de son Système d’information « Al Bacharia ».

Le Royaume du Maroc a été représenté par une délégation dirigée par M. El MANSOURI El Hassan, Secrétaire Général de l’ONDH et composée de Mme AFFAQ Chafika, du Bureau du PNUD au Maroc, M. BAGUAR Abdelilah, professeur de l’Université Moulay Ismail de Meknès, ainsi que de M. HAMADI Abdelfettah et Mme ABOUHAZIM Fadwa de l’ONDH.

Cette mission s’est déroulée en trois grands temps :

  1. Un cadre de débat en vue de voir les éléments de réussite de la mise en place d’un SIT au Sénégal à travers des rencontres d’échanges avec les différents acteurs sénégalais œuvrant en matière de mise en place des SI ;
  2. Un atelier d’échange d’expériences sur la mise en place d’un système d’information territorial pour examiner et enrichir les dispositifs existants, avec la participation de l’ensemble des parties prenantes ;
  3. Et une rencontre avec son Excellence Monsieur le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires et son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Royaume au Sénégal.

Au cours de cette mission, la délégation marocaine a ainsi rencontré des représentants d’un certain nombre d’institutions sénégalaises œuvrant en matière des SI pour voir les éléments de réussite et proposer par la suite des pistes pour appuyer la mise en place d’un système d’information territorial au Sénégal en se basant sur l’expérience marocaine de l’ONDH.

Les différents échanges ont permis à la délégation  d’avoir une idée claire sur la cartographie des principaux acteurs œuvrant en matière de mise en place des SI au Sénégal, les niveaux de convergence et de synergies, les points forts ainsi que les aspects pour lesquels des améliorations devront être apportées.

Par ailleurs, un atelier d’échanges sur les expériences marocaine et sénégalaise en matière de mise en place d’un système d’information territorial a été organisé les 05 et 06 mars sous la présidence de Monsieur le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires durant lequel une esquisse de feuille de route pour le projet de mise en place du SIT a été proposée puis validée par l’ensemble des parties prenantes.

Au cours de cette manifestation, la délégation marocaine a partagé et mis en exergue, à travers deux exposés, les éléments clés d’une expérience réussie de mise en place de SIT, à savoir celui de l’ONDH, qui permet aujourd’hui de fournir en temps réel des données et des indicateurs opérationnels et décisionnels aux différentes échelles territoriales pour une meilleure prise de décision, dans un premier temps. Et dans un second temps, une expérience de conduite d’une étude pionnière dans le cadre d’un partenariat entre l’Université Moulay Ismail de Meknès et l’ONDH, portant sur le profil de développement humain de la région Fès-Meknès, sur la base de l’élaboration d’un indice composite.

L’expertise développée par l’ONDH et la maturité de son système d’information ont été vivement appréciées au cours de cette mission. L’expérience marocaine de mise en place d’un Système d’évaluation performant constitue désormais un cas de bonnes pratiques dans le cadre du renforcement du dispositif de prise de décision au Sénégal.

A l’issue de cette mission, l’accord de principe pour la signature de la convention cadre entre l’ONDH, la Direction Générale de la Planification et des Politiques économiques et la Direction de la Promotion du Développement Territorial du Sénégal ainsi que les Bureaux des deux pays du PNUD a été acté. Par ailleurs, une convention spécifique sera établie pour définir les modalités de coopération entre l’ONDH, l’Université Moulay Ismail de Meknès et l’Université Cheikh Anta DIOP en vue d’organiser des ateliers scientifiques, de conduire des études et des évaluations conjointes et d’établir des visites d’échanges entre les étudiants des deux pays respectifs.