Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Mardi, 21/01/2020

SEMINAIRE SUR LE SYSTEME NATIONAL D’INFORMATION ET DE MODELISATION : FONDEMENTS THEORIQUES ET ENJEUX DE DEVELOPPEMENT

L’Observatoire national du développement humain a pris part aux travaux du séminaire sur « Le système national d’information et de modélisation : fondements théoriques et enjeux de développement », le 21 janvier 2020 au siège de l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques.

Organisée par le Collège des Etudes stratégiques et développement économiques de l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques, en partenariat avec Bank Al Maghrib, le Ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) et l’Observatoire National du Développement Humain, cette rencontre a rassemblé d’imminents experts scientifiques, d’enseignants chercheurs et de représentants des Ministères et des établissements publics en vue de débattre  du Système Statistique National (SSN) et son adéquation aux impératifs du développement dans le contexte marocain.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Monsieur El Hassan El Mansouri, Secrétaire Général de l’ONDH, a rappelé que l’Observatoire a inscrit le Système d’information comme priorité compte tenu de l’importance de l’information pour assurer le suivi et l’évaluation des politiques publiques. C’est dans ce sens que l’ONDH a développé depuis 2012 un Système d’Information « Al Bacharia » qui permet de fournir en temps réel et aux échelles territoriales les plus fines, des données et des indicateurs opérationnels et décisionnels en vue d’évaluer et éventuellement d’orienter les politiques publiques pour une meilleure prise de décision en faveur du développement humain.

« Pour pouvoir accompagner ces demandes et évaluer les programmes, projets et actions de développement visant à réduire le déficit social, la question du besoin en informations territorialisées surgit avec force. » a-t-il précisé.

Il a également mis en exergue la pertinence de l’Enquête Panel de ménages de l’ONDH en tant qu’outil permettant de suivre la dynamique du développement humain du pays aux niveaux national et régional.

« Conscient de la complexité de la question et de la multitude des intervenants œuvrant en matière du développement, la volonté nationale traduite en vision globale et multisectorielle devra être pensée de telle sorte à optimiser l’action au profit d’un développement équitable et inclusif. » a-t-il conclu. 

Lors de la session consacrée au « Système statistique et d’information national : limites et opportunités », Monsieur Abdelfettah Hamadi, Chef du Pôle SI au sein de l’Observatoire a présenté les résultats de l’étude d’évaluation du Système Statistique National en matière des disparités territoriales dans le domaine de l’information. Cette étude menée par l’ONDH en partenariat avec l’UNFPA a montré que si le système statistique au Maroc est très riche et très varié, les mutations rapides que connait notre pays, les multiples chantiers ouverts, notamment la régionalisation avancée exigent beaucoup d’efforts pour que l’appareil statistique réponde de façon efficace et pertinente aux besoins de plus en plus importants en information et ce, aux différentes échelles territoriales.

Il a également présenté de manière exhaustive le Système d’information géographique et ses fonctionnalités analytiques. En effet, plusieurs études et d’analyses évaluatives menées par l’ONDH reposent sur le Système d’information « Al Bacharia » ; exemple l’élaboration des cartographies du développement social et humain accessibles sur le site de l’ONDH.  

Rappelons que compte tenu de son caractère à la fois transversal et évolutif, cet outil est aujourd’hui sollicité par les départements ministériels ainsi que les organismes internationaux.  Dans ce cadre, une convention de partenariat a été signée entre l’ONDH et le Ministère de l’Intérieur au cours de l’année 2018 en vue de la généralisation de ce Système aux différentes structures territoriales.