Current Size: 100%

Présentation de l'INDH

L’élimination de la pauvreté, de la précarité et  de l’exclusion est l’un des principaux objectifs de l’Initiative Nationale de Développement Humain lancée par Sa Majesté Le Roi en mai 2005. L’Initiative Royale est inscrite dans le paradigme de développement humain durable en tant que stratégie globale de développement qui embrasse tous les droits fondamentaux : économiques, sociaux, culturels, civils et politiques.

En réponse à la persistance de la pauvreté, et à la prédominance des approches sectorielles peu participatives et à faible ancrage territorial, appuyés par la carte de la pauvreté réalisé en 2004 par le HCP et par le rapport du cinquantenaire sur le développement humain au Maroc, l’INDH a été conçue pour promouvoir la prise d’initiatives, la responsabilisation et la cohésion sociale.
L’INDH s’annonce par une plate forme qui place l’Homme au centre de ses préoccupations autour de quatre dimensions :

  • Des valeurs basées sur la dignité, la participation, la bonne gouvernance et la pérennité.
  • Une démarche de proximité et d’efficacité territorialisée reposant sur une planification stratégique et la mise en convergence des programmes sectoriels en cohérence avec les actions des collectivités locales
  • Des actions traduites par des programmes spécifiques:
  • Le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural
  • Le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain
  • Le programme de lutte contre la précarité
  • Le programme transversal
  • Des modalités novatrices fondées sur des organes de gouvernance du niveau central au niveau local, la gestion par contractualisation axée sur les résultats, la flexibilité des mécanismes et le contrôle à posteriori.

Gérée au quotidien, au niveau central, par une Coordination nationale, l’INDH est supervisée par :

  • Un comité interministériel stratégique de développement humain, présidé par le Premier Ministre, composé des membres du gouvernement et d'établissements et organismes publics
  • Un comité de pilotage présidé par le Premier Ministre et composé des départements de l'Intérieur, des Finances, du Développement social et de l’Habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace.

Ces comités sont relayés, au niveau territorial, par des organes de gouvernance au triple niveau régional, provincial ou préfectoral et local.

L’INDH offre par ailleurs une capacité de financement additionnelle de 10 milliards de DH pour la période 2006-2010 à raison de 2,5 milliards par programme.