Current Size: 100%

Vous êtes ici

Actualité
Dimanche, 20/10/2019

L’expérience de l’ONDH en évaluation appréciée par les participants à la Conférence «National Evaluation Capacities » 2019 organisée par le Bureau indépendant d'évaluation du PNUD en partenariat avec le Ministère Egyptien de la Planification

Une délégation marocaine a participé à la Conférence « National Evaluation Capacities », tenue du 20 au 24 octobre à Hurghada, en Egypte sous le thème « Ne laisser personne de côté : une évaluation pour 2030 ».  Organisé par le Bureau indépendant d'évaluation du Programme des Nations Unies pour le Développement en partenariat avec le Ministère Egyptien de la Planification, du Suivi et de la Réforme Administrative, cette conférence a réuni environ 450 participants, dont des représentants gouvernementaux, des parlementaires et d'experts d'organisations internationales et régionales en évaluation des politiques publiques.

S'appuyant sur l'élan impulsé par les conférences précédentes du NEC, cette édition s’est assignée comme objectifs d’offrir un espace pour le partage des leçons et des expériences en matière de développement et de renforcement des systèmes nationaux d'évaluation, l’amélioration de la pratique d’évaluation dans le contexte des ODD et le développement de nouveaux partenariats.

Le Royaume du Maroc a été représenté par une délégation composée du Secrétaire Général de l’ONDH,  Monsieur El Hassan El Mansouri, le Deuxième vice-président de la Chambre des conseillers Monsieur Abdelilah Halouti et un membre de la Chambre, Monsieur Ahmed Touizi, le Vice-président de l'Université Hassan 1er de Settat, Monsieur Riyad Fakhri, un Professeur de l'Université Moulay Ismail de Meknès ( UMI ), Monsieur Abdelilah Baguare, le  Chef du Pôle « Système d’Information » à l’ONDH, Monsieur Abdel Fatah Hamadi et la Chargée de gestion du Programme Conjoint ONDH-ONU Madame Meryem Touimi Benjelloun.

Sous l’impulsion de l’ONDH, cette conférence a été marquée par la participation distinguée du parlementaire Monsieur Abdelilah Halouti, qui a mis en avant les acquis du Maroc en matière d’institutionnalisation de l’évaluation consacrée par la Constitution de 2011. A cet effet, il n’a pas manqué de rappeler le rôle de l’évaluation des politiques publiques en tant qu’outil stratégique pour améliorer l’action publique au Maroc en insistant sur les Institutions d’évaluation au Maroc, en particulier le rôle du Parlement.

La participation de l’ONDH s’est concrétisée à travers :

  • Une intervention au cours de la session sur la  « Transformation de l'évaluation par le biais de partenariats » tenue le mardi 22 octobre où Monsieur le Secrétaire Général de l’ONDH a mis en exergue le caractère innovant du partenariat liant l’Observatoire à l'Université Moulay Ismail de Meknès (UMI) qui a permis la création du premier Master au Maroc en Evaluation des Politiques Publiques » à la FSJES de Meknès. Par ailleurs, grâce à l’appui de l’ONUDC,  les étudiants du Master ont bénéficié d’une expertise internationale qualifiée et certains ont été invités à participer à des évènements de grande envergure, dont la conférence NEC 2019. Ce modèle de partenariat, a-t-il souligné, constitue aujourd’hui une expérience réussie que l’Observatoire est en train de mettre en place au sein de l’Université Hassan 1er de Settat et l’Université Mohammed 1er d’Oujda.
  • La participation de Monsieur le Secrétaire Général, aux travaux de la session plénière «Architecture pour l’efficacité de l’évaluation » le jeudi 24 octobre, présidée par Monsieur Indran Naidoo, Directeur du Bureau indépendant d'évaluation PNUD et modérée par Monsieur Marco Segone, Directeur du Bureau d’évaluation à l’UNFPA. Au cours de cette session, Monsieur le Secrétaire Général a présenté les progrès réalisés par le Maroc en matière d'ingénierie d'évaluation. Il a également mis en avant le rôle de l’ONDH, en tant qu’institution nationale mandatée pour mener des évaluations de qualité fondées sur des approches scientifiques pour accompagner les acteurs du Développement Humain au Maroc ainsi que les efforts consentis en matière de formation à l’évaluation au niveau national, notamment à travers des partenariats avec les Universités marocaines. 
  • La présentation de l’expérience de l’ONDH en matière de renforcement des outils de suivi-évaluation par Monsieur Abdel fattah Hammadi, Chef du Pôle « Système d’Information » dans le cadre d’une session portant sur « Les ODD et les systèmes nationaux d’évaluation ». Il a ainsi mis en avant le processus de mise en place du référentiel de l’ONDH pour le Suivi-Evaluation des Politiques Publiques sensibles au Développement Humain dans le contexte des ODD.

Le leadership et la riche expérience de l’ONDH en matière de renforcement des capacités nationales en évaluation et la mise en place d’outils de suivi-évaluation innovants ont été applaudis lors de la Conférence. L’expérience marocaine constitue désormais «  un exemple à suivre » pour d’autres pays du continent.